Troubles alimentaires: Qu’y a-t-il derrière?

Vous êtes ici: Blog / Troubles alimentaires: Qu’y a-t-il derrière?
Troubles alimentaires: Qu’y a-t-il derrière?

Troubles alimentaires: Qu’y a-t-il derrière?

Auteur Meopin - 29 juin 2017
vues

D’une manière, tout le monde est forcé de s’occuper quotidiennement avec  la nourriture. Nous devons manger pour survivre. Nous avons besoin de glucides, protéines, de matières graisses, vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides gras et acides aminés essentiels pour que notre corps puisse exécuter ses fonctions proprement et que nous restions en bonne santé et productifs.

La plupart des gens ne passent pas toute la journée à penser à la nourriture, à compter les calories et sont soucieux de leur poids. Pour les personnes souffrant de troubles alimentaires ceci est tout à fait différent: toute la journée tourne autour de l’alimentation ou de ne pas manger, des calories, de la perte de poids ou de la mauvaise conscience d’avoir gagné du poids, de vomissements ou d’autres mesures compensatoires telles que le sport excessif.

Les personnes souffrant de troubles alimentaires essayent de les cacher. Tous les jours. Cela nécessite beaucoup de discipline et d’organisation, même si la plupart se déroule inconsciemment. De nombreux patients se convainquent tous les jours à nouveau que leurs habitudes  sont tout à fait normales, saines et ne posent aucun danger.

L’occupation mentale et émotionnelle constante autour de la nourriture prend de plus en plus d’espace dans la vie des personnes touchées, jusqu’à ce que les gens derrière ces maladies sont disparus au sens vrai du terme.

Les femmes et les filles sont principalement les victimes de troubles alimentaires, mais le nombre d’hommes et de garçons augmente aussi chaque année. Il est estimé que le comportement alimentaire de chaque troisième fille est au moins suspect.

Les causes des troubles alimentaires sont polyvalentes. A partir d’une image négative et fausse de soi-même au sujet de l’incertitude, les traumatismes (dans l’enfance ou plus tard), la dépression et d’autres troubles neurologiques, perfectionnisme, les idéaux de beauté malsains et la dépendance familiale peuvent favoriser presque tous les troubles alimentaires et les déclencher.

Les maladies et leurs symptômes se manifestent également tout à fait différamment:

  • L’anorexie (anorexie mentale) est caractérisée par une perte de poids délibérée et auto-induite. Par la famine et le comptage des calories, le corps se trouve avec très peu de nourriture, et par l’activité physique la consommation d’énergie devrait augmenter. Même avec une insuffisance pondérale extrême, les affectés se perçoivent comme trop gros.
  • Par la dépendance au sport (anorexie de Athletica) et de fortes dépenses d’énergie les affectés essayent de perdre du poids. Un tel comportement est souvent considéré comme un effet secondaire des troubles alimentaires.
  • Boulimie nerveuse: les personnes touchées ont un poids normal, mais ont une grande peur de gagner du poids et font donc place à des mesures malsaines comme les vomissements, le sport excessif, l’utilisation de laxatifs, jeûne ou lavements. Le stress et les états de manque résultent dans l’hyperphagie. L’hyperphagie et les vomissements (ou d’autres mesures) sont souvent perçus comme relaxants.
  • Binge eating disorder: Les crises d’hyperphagie se produisent de façon sporadique comme une sorte de dépendance, émotionnellement induits, où des quantités anormalement élevées de nourriture sont mangées en très peu de temps. Les affectés perdent régulièrement le contrôle de leur consommation alimentaire mais pas tout le temps.
  • Les hyperphagies: Les affectés mangent compulsivement et pensent constamment à la nourriture et aux conséquences sur leurs corps. Soit ils mangent trop ou ils essaient de contrôler leur poids avec des régimes inappropriés, qui en général résultent dans une nouvelle augmentation de poids. Par conséquent, les hyperphagies conduisent souvent à l’obésité.

Toutes les maladies ont une chose en commun: les troubles alimentaires  sont toutes d’origine psychique et s’expriment physiquement. Les troubles alimentaires sont donc des troubles psychosomatiques très graves qui peuvent conduire à de graves problèmes de santé et même de problèmes mortel.

Comme ces maladies sont des addictions, les affectés ne peuvent pas simplement arrêter leur comportement alimentaire malsain, peu importe à quel point ils le veulent.

Afin de pouvoir surmonter ces troubles alimentaires une thérapie est indispensable. Lorsque la cause est dépistée et traitée, les troubles alimentaires peuvent être guéris.

Meopin vous offrira la possibilité de rechercher en ligne, à travers les frontières, un spécialiste compétent, un psychothérapeute ou un nutritionniste et de faire des rendez-vous en ligne.

Ne manquez pas le lancement de Meopin, et apprenez plus sur les nombreux avantages de la nouvelle plate-forme en ligne pour les prestataires de soins de santé. Inscrivez-vous à notre newsletter et restez au courant !

Meopin

À propos de l’auteur
Meopin

Meopin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *