Maux de dos – Que pouvez-vous faire?

Vous êtes ici: Blog / Maux de dos – Que...
Maux de dos – Que pouvez-vous faire?

Maux de dos – Que pouvez-vous faire?

Auteur Meopin - 19 avril 2017
vues

Le dimanche soir, Peter alla se coucher satisfait. Il a profité du weekend passé intensivement de s’occuper du célèbre nettoyage de printemps et de faire des travaux nécessaires autour de la maison. Il a également bénéficié du beau temps et a ressorti son vélo pour faire un tour.

Lorsque Peter se réveille lundi matin, il éprouve un sentiment de malaise dans la région de son bas du dos. Quand il veut se lever, il a remarqué que son mouvement est limité. Il va dans la salle de bain et en se regardant dans le miroir il remarque qu’il se tient tordu. A ce moment-là, il se rend compte qu’il a des problèmes dans le bas du dos. Pour lui, les plaintes sont inexplicables, car hier il se sentait si bien et en forme. Peter décide de consulter un médecin pour demander pour se renseigner d’où ces douleurs proviennent et ce qu’il peut faire à ce sujet.

Un peu plus tard, Peter se trouve avec Dr Schubert, un orthopédiste expérimenté, pour recevoir un renseignement précise sur ses maux de dos. Dr. Schubert voudrait déterminer la cause des maux de dos en commençant par le déroulement de la vie quotidienne de Peter.

Peter est un employé d’une banque. La plupart du temps, il est assis jusqu’à 9 heures par jour devant son PC et souligne qu’il est souvent stressé et sous pression pendant qu’il travail. Après le travail, il rentre habituellement à la maison et veut se détendre et profiter de son temps libre avec sa famille. Après ces longues journées, Peter est généralement trop fatigué et manque de motivation pour aller à la salle de gym ou faire du sport.

Après cette brève description de sa vie quotidienne, Dr. Schubert explique à son interlocuteur plus généralement, ce que sont les maux de dos et comment ils sont causés.

Les maux de dos peuvent avoir des causes très diverses. Un mauvais chargement de la colonne vertébrale, des conflits émotionnels ou de stress professionnel et un manque d’exercice peuvent causer des maux de dos pour ne citer que quelques-uns.

Cependant, il y différents types de maux de dos:

  • Les maux de dos aigus se manifestent après au moins 6 mois sans douleur et s’affaiblissent en moins de 6 semaines.
  • Les maux de dos subaigus affligent les personnes touchées plus de 6 semaines, mais moins de 12 semaines.
  • Si la douleur persiste plus de 12 semaines, elles sont catégorisées en maux de dos chroniques.

Si la douleur se présente dans le bas du dos, dans la plupart des cas, la croix est touchée et on parle des maux de dos lombaire. La région de la colonne vertébrale lombaire, est la partie la plus alourdie. Souvent des spasmes musculaires ou les hernies discales se produisent. En outre, des changements inflammatoires spécifiques peuvent se faire sentir dans la région pelvienne et le dos est ainsi chargé supplémentairement.

Dans la partie supérieure du dos et du cou, plus précisément la colonne thoracique et cervicale supérieure, conduit souvent à une tension musculaire et aux contractures musculaires provoquées par une posture du corps défavorable pendant le travail. La douleur irradie souvent dans le dos, la tête, les épaules ou les bras. Elles causent parfois des maux de tête graves et limitent le mouvement.

Au milieu du dos, au niveau de la colonne vertébrale thoracique, les plaintes sont généralement causées par des changements dans les joints des côtes-vertébrale et des déformations du squelette.

De plus, vous pouvez catégoriser les maux du dos autrement. On parle aussi de maux de dos spécifiques et non spécifiques. La division n’est pas toujours bien choisie, mais aident à organiser les nombreuses plaintes.

Dans la plupart des cas, il s’agit des maux de dos non spécifiques. La tension musculaire, les muscles raccourcie ou débordés ou fascia durci, sont quelques exemples pour les problèmes de dos non spécifique. Dans ces cas, aucun dommage à la colonne vertébrale n’est détectable, comme c’est le cas avec la douleur au dos spécifique.

Le principal problème avec la lombalgie chronique non spécifique. Dans 80% des cas, les muscles, fascia, tendons, ligaments sont la cause des problèmes de dos aigus et chroniques. Ceux-ci sont généralement causés par une surcharge lourde et de travail physique dur ou en raison de mouvements unilatéraux. En outre, le manque d’exercice peut conduire à des groupes de muscles qui sont insuffisamment prononcées ce qui résulte dans un déséquilibre musculaire. Les muscles qui ne sont pas utilisés déclinent selon la devise – ce qui n’est pas utilisé, on en n’a pas besoin. De plus, l’obésité, le tabagisme et la consommation d’alcool excessive n’est pas propice à un dos en santé.

Des problèmes ergonomiques tels que les paramètres défavorables des appareils au travail ou pendant l’exercice ou des problèmes psychosociaux, tels que les conflits personnels ou professionnels, le stress et l’insatisfaction peuvent avoir un effet négatif sur le dos.

Pour les plaintes spécifiques les problèmes du dos mêmes et d’autres maladies sont responsables. L’usure de la colonne vertébrale et les disques intervertébraux sont la cause la plus fréquente de maux de dos spécifiques. La hernie discale avec pression sur un nerf à proximité, ne sont pas parmi les causes les plus fréquentes de maux de dos spécifiques, comme on le croit souvent. Au contraire, les problèmes spécifiques parviennent du système musculo-squelettique, telles que l’ostéoporose, les maladies inflammatoires chroniques telles que la spondylolisthésis, les maladies rhumatismales, la scoliose ou d’une maladie métabolique des os, pour ne citer que quelques-uns. Pour diagnostiquer les maux de dos spécifiques, il est conseillé de mener des analyses plus profondes, si les maux de dos non spécifique ne s’améliorent pas après 4 à 6 semaines.

Le diagnostic doit être effectué dans tous les cas par des spécialistes. Les chirurgiens orthopédistes, rhumatologues et neurologues sont à consulter pour des examens plus profonds et peuvent également recommander des traitements effectués par des physiothérapeutes, chiropraticiens ou ostéopathes.

Après que Dr Schubert a donné une introduction générale et détaillée des maux de dos, Peter veut savoir où ses maux de dos sont classés.

Dr Schubert lui explique que ses maux de dos sont à classer très probablement, comme chez la plupart des gens, dans la catégorie des douleurs lombaires aiguës non spécifiques. À cause du manque de mouvement et le mauvais réglage des appareils au travail de Peter, ses muscles du dos ne sont pas suffisamment développés. De plus, il a travaillé physiquement dur le weekend et il a fait un tour avec son vélo, à la position et la posture physique il n’était plus habitué, après une longue pause.

Peter est assuré car il craignait que ses maux de dos puissent être chroniques et que les maux de dos se transforment en problèmes de dos spécifiques. Pour éviter cela, il veut savoir de l’orthopédiste ce qu’il peut faire à ce sujet.

Dr Schubert suggère que Peter renforce ses muscles grâce à un entraînement ciblé et puisse ainsi compenser le déséquilibre. En outre, il recommande que Peter aménage son bureau ergonomiquement, bouge consciencieusement à plusieurs reprises pendant la journée et recommence à faire du sport. De plus, il est très important d’étirer les muscles régulièrement pour soulager son dos.

De plus, Dr Schubert suggère que Peter reçoit un traitement. Il existe de nombreuses approches différentes. Massages, méthodes de thérapie de chaleur et de relaxation sont appliqués aux muscles contractés et tendus pour qu’ils puissent se lâcher à nouveau. À l’aide d’une thérapie physique (physiothérapie), sous la supervision d’un kinésithérapeute, la force et la coordination musculaire, l’endurance et l’agilité peuvent être formés et améliorée par des exercices spécifiques. La thérapie ou la chiropratique manuelle peuvent facilement être associés à la thérapie physique. De plus, il est important de laisser analyser sa posture et peut-être effectuer des ajustements de cette dernière.

Additionnels aux thérapies physiques qui viennent d’être mentionnées, les patients peuvent également prendre des antalgiques ou des anti-inflammatoires pour prévenir les inflammations, mais cela ne corrige pas la racine du problème, mais combat seulement les symptômes. La plupart de ces médicaments ont des effets secondaires qui peuvent déclencher d’autres plaintes. Dans ce cas, Dr Schubert ne recommande pas un traitement médicamenteux à Peter.

Le spécialiste aborde encore un thème métaphysique et souligne que son état émotionnel et mental peut avoir un impact sur ses plaintes et  conseille à Peter d’éviter le stress et les conflits ou que ressoude les conflits existants.

Après cette consultation enrichissante, Peter quitte le cabinet du Dr Schubert motivé et avec un renvoi à un physiothérapeute qualifié qui lui fait dans une première phase, un traitement thermique et des massages pour détendre les muscles tendus. Dans une deuxième phase, le thérapeute physique vise à renforcer son dos pour avec des exercices spécifiques. Peter est déterminé à être plus conscient, de prendre soin de son dos et de suivre les conseils du Dr Schubert.

Meopin

À propos de l’auteur
Meopin

Meopin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *