Accidents de travail: le saviez-vous?

Vous êtes ici: Blog / Accidents de travail: le saviez-vous?
Accidents de travail: le saviez-vous?

Accidents de travail: le saviez-vous?

Auteur Meopin - 12 avril 2017
vues

Un environnement de travail sûr et sain est un facteur crucial dans la qualité de vie d’un individu et est également une préoccupation collective. Les avantages sociaux et économiques d’une meilleure santé et sécurité au travail sont universellement reconnus. Mais un accident peut se produire au cours du travail et entraîner des dommages physiques ou mentaux.

En 2014, il y avait dans l’Union Européenne 3 739 accidents mortels. Les accidents mortels au travail sont ceux qui ont entraîné la mort de la victime dans un délai d’un an.

Au cours de la même période, près de 3,2 millions d’accidents non mortels ont entraîné au moins quatre jours civils d’absence du travail. Cela donne 850 accidents non mortels pour chaque cas mortel. Il y a eu une légère augmentation du nombre d’accidents au travail dans l’Union Européen entre 2013 et 2014, avec 49 000 accidents non mortels et 65 accidents mortels.

Les accidents non mortels au travail collectés sont ceux qui impliquent au moins quatre jours civils complets d’absence du travail (parfois aussi appelés «accidents graves au travail»). Les accidents non mortels au travail impliquent souvent des dommages considérables pour les travailleurs concernés et leurs familles et ont le potentiel de forcer les personnes, par exemple, à vivre avec un handicap permanent, à quitter le marché du travail ou à changer de travail; En effet, ils entraînent une perte considérable de jours de travail dans l’économie européenne.

Les hommes sont beaucoup plus susceptibles que les femmes d’avoir un accident au travail. Dans plus de deux sur trois accidents au travail mortels (68,7%) sont impliqués des hommes.

L’incidence normalisée la plus élevée d’accidents mortels au travail en 2014 a été enregistrée en Roumanie (7,1 décès pour 100 000 personnes occupées). En revanche, à l’autre extrémité de la gamme, les Pays-Bas ont enregistré le taux  le plus bas, avec 1,0 accident mortel pour 100 000 personnes employées.

Les secteurs de la construction, du transport et de l’entreposage, de la fabrication et de l’agriculture, de la foresterie et de la pêche représentaient ensemble plus des deux tiers (67,2%) de tous les accidents mortels au travail.

Source: Eurostat

À propos de l’auteur
Meopin

Meopin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *